6 moyens scientifiques pour améliorer votre pensée cognitive


Dolly Parton a peut-être mieux dit quand elle a chanté,

« Le jour de votre naissance est le jour où vous commencez à mourir. »

Morne? Bien sûr, mais cela explique également pourquoi nous devons prendre soin de notre cerveau pendant que nous le pouvons. Si vous voulez que votre pensée cognitive reste vive pendant vos années d’or, vous devez prendre des mesures actives maintenant pour améliorer et préserver ces compétences.

Heureusement, le cerveau ne cesse de croître et de se développer lorsque vous devenez adulte. Nos cerveaux sont en plastique, ce qui signifie qu’ils peuvent continuer à changer. Par conséquent, c’est une bonne idée d’apprendre quelques trucs et astuces sur la façon d’améliorer votre pensée cognitive tant que vous le pouvez.

Cet article vous donnera 6 façons scientifiquement prouvées et soutenues par la recherche de préserver et d’améliorer votre pensée cognitive. Les trois premiers jettent les bases d’un fonctionnement cérébral sain, et les trois derniers sont des stratégies pour améliorer les capacités de réflexion cognitive d’ordre supérieur tout au long de la journée.

Définition de la cognition

La cognition est tout ce qui a à voir avec l’activité intellectuelle. Des exemples de compétences cognitives sont la mémoire, la réflexion et le raisonnement. Fondamentalement, la cognition n’a rien à voir avec vos processus de pensée conscients.

La taxonomie de Bloom nous donne une feuille de triche pour une variété de compétences de pensée cognitive. De plus en plus difficile et complexe, la taxonomie de Bloom comprend la mémorisation, la compréhension, l’application, l’analyse, l’évaluation, puis la création.

Comment améliorer la pensée cognitive

1. Réduisez le stress

Le cerveau humain ne fonctionne pas à pleine capacité lorsqu’il est stressé. La recherche montre que le stress exacerbe ou même conduit à des maladies telles que la dépression, la démence et le trouble de stress post-traumatique.

Par conséquent, la gestion du stress est cruciale pour une pensée cognitive optimale et la santé globale du cerveau. Voici quelques façons de gérer votre stress.

Exercices de respiration

La réduction du stress se présente sous plusieurs formes. Certains des plus efficaces sont les exercices de respiration, la méditation et les promenades.

Les exercices de respiration pour réduire le stress doivent inclure des respirations profondes lentes et mesurées. Concentrez-vous sur la respiration elle-même lorsque vous inspirez et expirez. Cela détourne votre esprit de vos facteurs de stress et fournit de l’oxygène dont le cerveau a bien besoin, ce dont il a besoin pour une pensée cognitive optimale.

Méditation

La méditation aide également à réduire le stress. Même cinq minutes de méditation par jour peuvent avoir des impacts importants sur les niveaux de stress.

La méditation consiste à surveiller vos pensées plus qu’à vous forcer à ne pas penser. Alors que de nouvelles pensées surgissent dans votre tête, laissez-les simplement passer. Certaines personnes visualisent leurs pensées sous forme de nuages ​​pour s’aider dans leur pratique de méditation.

Faire une promenade

Il est souvent préférable de s’éloigner lorsque vous êtes stressé que d’essayer de vous muscler. Pour réduire le stress, faites une pause. Obtenez de l’air frais pour vous aider à vous vider la tête et à éviter d’être réactif. De plus, sortir dans la nature est bon pour l’âme.

2. Faites une activité aérobie

Une autre façon d’améliorer votre pensée cognitive consiste à faire de l’exercice aérobie. Il a été démontré que déplacer votre corps et augmenter votre rythme cardiaque et respiratoire arrêtent la détérioration naturelle des cortex frontal, pariétal et temporal, ce qui diminue la pensée cognitive. La détérioration de ces régions est une partie naturelle du vieillissement, mais faire de l’exercice aérobie peut aider à ralentir le déclin.

Marche rapide

Vous ne pensez peut-être pas que la marche est suffisamment vigoureuse pour compter comme une activité aérobie, mais elle l’est absolument. Accélérez simplement et marchez aussi vite que possible. Vingt minutes de marche rapide chaque jour contribueront grandement à stimuler votre pensée cognitive.

Nager

La natation est un excellent choix pour l’activité aérobie. C’est facile pour les articulations et vous ne saurez même pas que vous transpirez en faisant des tours dans la piscine.

Yoga

Certains types de yoga, comme l’Ashtanga, peuvent vous donner un coup de pouce aérobie en plus de vous aider avec la méditation et la flexibilité.

3. Dormez beaucoup

La recherche souligne également que le sommeil est un élément important du fonctionnement cognitif optimal. Une étude indique que le sommeil peut faire partie intégrante de la mémoire.

Le sommeil, c’est quand le cerveau creuse certaines connexions synaptiques afin d’en renforcer d’autres. Fondamentalement, votre cerveau a besoin de sommeil pour passer au crible tout ce qui vous arrive chaque jour, se souvenir de ce qui est important et oublier le reste.

Il est recommandé aux adultes de dormir au moins sept heures par nuit. Gardez à l’esprit que le sommeil n’est pas quelque chose que vous pouvez rattraper. La cohérence est cruciale.

Routine de coucher cohérente

Afin de vous assurer que vous vous endormez à peu près à la même heure chaque nuit, une routine de coucher cohérente est importante. Venez avec votre routine du coucher et respectez-la. Changer votre routine peut perturber votre horaire de sommeil.

Limitez votre temps d’écran

Dans le cadre de votre routine de coucher, assurez-vous de limiter le temps d’écran au moins une heure avant le coucher. Les écrans libèrent de la dopamine dans votre cerveau et font monter votre adrénaline, de sorte que certaines personnes sont trop amplifiées pour s’endormir facilement chaque nuit.

Assurez-vous également de régler votre téléphone sur Ne pas déranger, afin qu’il n’interrompe pas votre sommeil avec des bips et des bourdonnements. En fait, les chercheurs disent maintenant que le garder dans une autre pièce peut être encore mieux pour une bonne nuit de sommeil.

Mélatonine

La mélatonine peut également vous aider à vous endormir et à rester endormi. La mélatonine est une hormone naturelle dans le corps qui augmente pendant les cycles de sommeil nocturne, donc la supplémentation avec une pilule de mélatonine peut aider le corps avec ses rythmes circadiens, vous procurant le sommeil dont votre corps a besoin pour une pensée cognitive optimale pendant la journée.

4. Simulations cognitives

Réduire le stress, faire de l’exercice et dormir suffisamment est le fondement de l’amélioration de la pensée cognitive, mais pour vraiment stimuler votre cerveau, il existe trois autres stratégies que vous pouvez mettre en œuvre pendant la journée.

Les simulations cognitives ne sont vraiment que des énigmes où l’individu doit utiliser ses connaissances existantes pour trouver des solutions à de nouveaux problèmes – pensez aux mots croisés et au Sudoku.

Les simulations cognitives renforcent les capacités de traitement cognitif du cerveau car le cerveau est en plastique, ce qui signifie qu’il est malléable. Si vous n’utilisez pas la capacité du cerveau à prendre de nouvelles informations et à résoudre des problèmes, vous les perdez.

Par conséquent, il est essentiel de garder votre cerveau à l’épreuve et actif. Les simulations cognitives sont un moyen de faire exactement cela.

5. Penser à haute voix

La prochaine stratégie pour améliorer votre pensée cognitive est une technique appelée pensée à haute voix. C’est aussi simple que cela puisse paraître. Au lieu de penser silencieusement dans votre tête, verbalisez vos processus de pensée.

Penser à haute voix est un excellent outil de formation. Il aide l’enseignant à savoir où la compréhension de l’élève doit être améliorée. Il a également été démontré qu’il améliore les résultats cliniques chez les infirmières. Penser à haute voix vous oblige à verbaliser toutes les parties d’un problème, ce qui vous aide à éviter les oublis.

6. Cartographie conceptuelle

Enfin, la cartographie conceptuelle peut également améliorer votre pensée cognitive. La cartographie conceptuelle est une représentation visuelle des pensées de quelqu’un – pensez à des toiles de mots. Les cartes conceptuelles sont essentiellement des dessins qui illustrent toutes les connexions et relations entre les idées.

Dans une étude, les cartes conceptuelles ont amélioré la pensée critique des infirmières diplômées. Semblable à la pensée à haute voix, la cartographie conceptuelle a montré des lacunes dans la réflexion des élèves, mais a également renforcé les compétences de réflexion critique des élèves.

C’est comme ce dicton, si vous voulez vraiment apprendre quelque chose, enseignez-le. En cartographiant ce que nous savons, nous nous forçons à ruminer tout ce que nous faisons et ne connaissons pas un certain sujet. Cela renforce notre compréhension et indique clairement où nous devons combler les lacunes de nos connaissances.

Dernières pensées

La pensée cognitive n’est pas la même chose que la pensée critique. La pensée cognitive comprend également la mémorisation, la compréhension, l’application, l’analyse, l’évaluation et la création. Réduire le stress, faire de l’exercice et dormir suffisamment sont essentiels pour s’assurer que notre cerveau est en bonne santé, avoir beaucoup d’oxygène et trier les souvenirs chaque nuit.

Pendant la journée, nous pouvons exercer notre cerveau avec des simulations cognitives, la réflexion à haute voix et la cartographie conceptuelle pour améliorer notre pensée cognitive d’ordre supérieur.

Vous pouvez avoir commencé à mourir depuis le jour de votre naissance, mais une meilleure façon de voir les choses est que votre cerveau peut continuer à croître et à se développer jusqu’au jour de votre mort. Assurez-vous simplement d’améliorer activement votre pensée cognitive avec ces six conseils.

Plus sur l’amélioration de la pensée

Crédit photo en vedette: Clever Visuals via unsplash.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *