Théories d’apprentissage efficaces (et comment en tirer profit)


Tous les humains n’absorbent pas l’information de la même manière et au même rythme. Différentes méthodes fonctionnent pour différentes personnes. Ces différentes méthodes et leur fonctionnement sont exactement ce que sont les théories d’apprentissage. Grâce à de nombreuses recherches, les pédagogues ont prouvé à quel point chaque théorie d’apprentissage est unique et efficace.

Une fois que vous avez compris le concept de fonctionnement de votre cerveau, vous pouvez commencer à apprendre efficacement de manière améliorée. Ce n’est pas seulement vrai pour l’apprentissage académique, car cela fonctionne également pour les compétences d’apprentissage et les informations générales.

Afin de comprendre quelle théorie d’apprentissage affecte votre style d’apprentissage, continuez à lire!

Théories d’apprentissage efficaces

Les éducateurs et les psychologues ont développé diverses théories basées sur les différentes perceptions des individus. Cependant, il y en a quatre en particulier qui peuvent être étroitement liés à l’apprentissage quotidien.

Behaviorisme

La théorie de l’apprentissage comportementaliste a été introduite par John Watson. Son école de pensée croit que les gens apprennent des interactions. Chaque événement ou élément d’information entraîne une certaine réaction.

Ce comportement aide le cerveau à conserver les détails. Finalement, la façon dont l’individu se comporte est affectée par ce qui a été appris. C’est un cycle continu.

Donc:

Si vous deviez lire quelque chose, cela ne restera dans votre esprit que si les informations que vous lisez ont déclenché une réaction. De même, même si vous faisiez partie d’un scénario réel, à moins que le cerveau n’émette des signaux réactionnaires, rien n’est tiré de cette situation.

L’environnement joue un rôle énorme dans cette théorie de l’apprentissage. Quand une personne naît, son cerveau est complètement vide. Progressivement, les facteurs environnementaux remplissent le cerveau de connaissances. L’apprentissage est cohérent avec l’environnement, et ainsi, les mêmes connaissances peuvent ne pas être apprises de la même manière dans un environnement différent.

En termes plus simples, des environnements différents conduisent à des résultats d’apprentissage et des capacités différents.

Tous les comportements sont justifiés en raison de ce que le cerveau sait déjà. Que l’interaction soit subconsciente ou non, elle est directement liée à ce que l’individu a appris. Par conséquent, tout ce qui est appris a un effet direct sur le comportement.

Dans l’ensemble, le comportement de toute personne change en fonction de ses connaissances. Donc, si vous appreniez à contrôler votre colère, cette théorie peut être utilisée pour aider à contrôler votre indignation en modifiant vos processus de pensée.

Théorie cognitiviste

Les psychologues de l’éducation Piaget et Tolman ont à l’origine dérivé la théorie cognitiviste de l’apprentissage. Leur théorie est basée sur le concept de mémoire. Vous pouvez comprendre cette théorie en comparant le cerveau humain à un ordinateur. La mémoire d’un ordinateur conservera et utilisera autant d’informations que vous y entrerez. De même, le cerveau humain apprend en fonction de ce dont le cerveau se souvient.

Fondamentalement:

La théorie cognitiviste stipule que le cerveau reçoit d’abord l’information, la comprend, puis y réagit. Par conséquent, le processus d’apprentissage se fait avant que la réaction n’ait lieu. Tout comme un ordinateur, la sortie finale est basée sur la mémoire.

De plus, même s’il n’y a pas de réaction impliquée, la personne apprend toujours et acquiert quelque chose de l’information.

Supposons que vous appreniez une nouvelle langue. Vous devrez mémoriser certains mots et leur signification. Votre mémoire jouera le rôle principal dans ce processus.

Cette théorie met également l’apprenant individuel en charge. Sans dépendance à l’égard d’une source d’apprentissage, l’apprenant est un participant actif qui comprend et reçoit les connaissances. Si vous le souhaitez, vous pouvez commencer à apprendre une nouvelle langue chaque jour sans professeur si vous avez le matériel source.

Constructivisme

La théorie de l’apprentissage du constructivisme a été créée par Vygotsky. Il se concentre sur l’apprentissage perceptif.

Voici ce que cela signifie:

Chaque individu a une perception unique basée sur l’apprentissage qui a été fait avant un certain événement. Tout ce que vous avez vu, ressenti ou entendu dans votre vie contribue à votre point de vue.

Cette perception est ensuite utilisée pour apprendre de ce que le cerveau reçoit. Fondamentalement, Vygotsky pensait que chaque expérience contribuait à une sorte d’apprentissage deux fois: une fois lorsque l’événement avait réellement lieu, puis à un niveau individuel.

Le concept de constructivisme est pour l’apprenant de construire des informations basées sur des connaissances antérieures. Dans l’ensemble, cela crée un contexte significatif dans l’esprit de l’apprenant. Ces liens entre les anciennes connaissances et les nouvelles informations conduisent à une méthode d’apprentissage à toute épreuve.

Selon cette école de pensée, apprendre signifie comprendre une expérience. S’il n’y a pas de compréhension de l’événement, il n’y a pas d’apprentissage. Si vous ne comprenez pas la signification des accords, vous ne pourrez jamais apprendre à jouer de la guitare.

Cette théorie utilise ce phénomène pour améliorer les capacités d’apprentissage des individus. Cela suggère que l’apprenant devrait être plus engagé afin de rendre le processus d’apprentissage plus efficace.

Le constructivisme encourage le travail collaboratif. Cette théorie d’apprentissage met également l’accent sur la résolution de problèmes. Tout cela conduit à une amélioration des capacités de réflexion, ce qui à son tour stimule le processus d’apprentissage.

Si vous apprenez à peindre, par exemple, tout ce que vous dessinez sera votre reflet unique. C’est pourquoi deux artistes ne peuvent jamais produire la même œuvre, même s’ils utilisent le même équipement.

Apprentissage expérimentale

Comme son nom l’indique, cette théorie de l’apprentissage développe l’apprentissage à partir des expériences. C’est un concept assez similaire au behaviorisme. Cependant, David Kolb, la personne qui a développé la théorie de l’apprentissage expérientiel, a suggéré une approche différente.

Cette théorie comprend en fait une partie de toutes les théories susmentionnées. C’est un mélange de comportement, de cognition, de perception et d’expérience. Cette théorie explique que le processus d’apprentissage commence par une expérience. Cela pourrait être quelque chose comme un événement, un dessin, quelque chose que la personne a écrit, etc.

La prochaine étape consiste pour le cerveau à réfléchir à cela. Cette réflexion peut ou non entraîner une réaction externe. Finalement, cela devient une partie de la mémoire. C’est là qu’interviennent la perception et la cognition.

Maintenant:

La façon dont l’apprentissage expérientiel est différent du behaviorisme est très simple. Le comportementalisme parle de l’effet du comportement externe sur l’apprentissage et vice versa. L’apprentissage expérientiel, d’autre part, se concentre sur ce qui se passe dans l’esprit qui se traduit par un comportement externe.

Selon cette théorie, si vous êtes un informaticien qui veut apprendre de nouveaux codes, vous pouvez le faire de la meilleure façon si vous utilisez un visuel. Notez le modèle de codage ou, peut-être, regardez une vidéo pour avoir une image dans votre esprit que vous pouvez apprendre.

La relation entre les styles d’apprentissage et les théories d’apprentissage

C’est ce qu’énonce chaque théorie d’apprentissage. Mais comment cela se rapporte-t-il à votre apprentissage quotidien?

Chaque être humain a un style d’apprentissage spécifique. Ce style d’apprentissage est directement cohérent avec tout ou partie des théories susmentionnées. Ces théories sont en fait dérivées des différents styles d’apprentissage.

Il existe 7 styles d’apprentissage de base:

  1. Visuel: Ces apprenants peuvent mieux comprendre à l’aide d’images.
  2. Aural: Ces personnes apprennent de sources auditives.
  3. Verbal: L’utilisation de mots dans la parole et l’écriture est la méthode d’apprentissage préférée.
  4. Physique: Ces personnes doivent utiliser leur sens du toucher pour saisir des informations.
  5. Logique: ces apprenants utilisent le raisonnement et ont une méthode d’apprentissage systématique.
  6. Social: L’apprentissage est plus efficace en groupe pour ces personnes.
  7. Solitaire: Ces personnes aiment travailler seules.

Chacun de ces styles d’apprentissage est directement lié à l’une des quatre théories d’apprentissage. Par exemple, un apprenant logique est un exemple vivant des théories cognitivistes de l’apprentissage. Si vous êtes brillant en budgétisation, il y a de fortes chances que vous ayez de bonnes capacités de réflexion qui vous aident à organiser l’information dans votre esprit.

Un apprenant social utilise la théorie du constructivisme. Le travail collaboratif et leur propre perception personnelle les aident à mieux apprendre. Le papillon social qui est le parfait représentant des relations publiques utilise cette théorie et ce style.

Les apprenants physiques réagissent aux informations qu’ils apprennent. Il s’agit de la mise en œuvre de la théorie behavioriste. Sans bouger leurs mains ou utiliser leur sens du toucher d’une manière ou d’une autre, il est difficile pour ces personnes de conserver des informations dans leur cerveau. Un stagiaire en karaté devra effectuer physiquement pour apprendre la compétence. Il ne peut pas être mémorisé.

Quant à l’apprentissage expérientiel, c’est un style prédominant dans les styles d’apprentissage visuel et auditif. Il n’y a pas toujours de réaction, mais les informations visuelles ou sonores reçues sont suffisantes pour faire fonctionner les cellules cérébrales.

Utiliser des méthodes d’apprentissage qui vous conviennent

Si vous n’utilisez pas de méthodes d’apprentissage qui correspondent à votre style d’apprentissage, vous aurez du mal à digérer les informations. Au lieu de cela, vous subirez un stress indésirable, qui finira par affecter votre productivité et votre intellect.

Vous vous demandez peut-être:

Avec autant de théories et de styles d’apprentissage, y a-t-il une bonne ou une mauvaise? Eh bien, ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Le cerveau est un organe très complexe qui fonctionne différemment pour tout le monde. C’est pourquoi l’absorption de l’information est également différente pour chacun.

Il existe de nombreuses parties du cerveau qui effectuent des tâches complètement différentes. Le lobe droit, par exemple, est responsable de la musique et de l’audio. Le lobe frontal traite des mots. De même, le lobe temporal traite des activités sociales.

Toutes ces parties du cerveau ne fonctionnent pas au même rythme chez chaque être humain. Pour certaines personnes, le lobe frontal est beaucoup plus rapide que les autres. Dans d’autres cas, une autre partie est plus dominante.

Le cerveau de chacun est meilleur dans différentes choses. Si un humain peut très bien comprendre la musique, un autre est plus compétent en termes de logique. Par conséquent, cela affecte le processus d’apprentissage, c’est pourquoi tout le monde se retrouve avec un style d’apprentissage différent.

Pour cette raison, les psychologues scolaires ont présenté tant de styles d’apprentissage et de théories différents que la capacité d’apprentissage des individus a tendance à varier. C’est aussi pourquoi toutes les théories sont différentes, malgré quelques similitudes.

Quant à votre cas exact, vous seul pouvez déterminer quelle théorie d’apprentissage s’applique. De même, vous devez également déterminer vous-même votre style d’apprentissage. Vous pouvez le faire avec un test d’évaluation de style rapide. Une fois que vous savez quelle méthode votre cerveau préfère, vous pouvez utiliser ces connaissances pour améliorer votre capacité d’apprentissage au jour le jour.

Les styles d’apprentissage peuvent changer

Voici le truc:

Vous avez peut-être accompli des tâches tout au long de votre vie grâce à l’apprentissage visuel. Ou, vous avez peut-être eu une excellente mémoire. Cela ne garantit cependant pas que votre style d’apprentissage soit le même lorsque vous êtes entré dans votre vie professionnelle.

Les styles d’apprentissage peuvent changer, et cela s’accompagne de l’exigence d’un changement nécessaire dans vos méthodes. Si vous étiez une fois un apprenant social, le travail d’équipe aurait stimulé votre motivation à un tout nouveau niveau. Au lieu de chanter en solo, votre performance serait meilleure dans un groupe.

Cependant, si au fil des ans, votre style devenait solitaire et que vous ne changiez pas vos méthodes, vous ne feriez que vous ralentir. Les performances des groupes ne seront plus suffisantes car votre cerveau ne pourra pas vous permettre de bien vous entraîner lors des séances de groupe.

Fondamentalement, le cerveau s’adapte avec le temps.

Il peut devenir plus faible, mais il peut également devenir plus fort. Les parties du cerveau qui étaient autrefois dominantes peuvent être reprises par un autre lobe. C’est ainsi que les styles d’apprentissage changent. Ce n’est pas une qualité qui restera fixe pour toujours.

Avec la bonne méthode d’apprentissage et quelques autres conseils, vous pouvez augmenter considérablement votre puissance d’apprentissage. La différence monumentale dans votre productivité quotidienne sera clairement perceptible.

En tant qu’adulte, vous êtes la seule personne qui peut vous guider vers la bonne voie d’apprentissage. Si vous souhaitez apprendre rapidement une nouvelle compétence, vous devez déterminer votre style d’apprentissage et le mettre en œuvre en conséquence. Ensuite, examinez la théorie d’apprentissage correspondante pour déterminer quelle est la méthode d’absorption des connaissances pour votre cerveau.

En utilisant le concept de la théorie pour faciliter votre style d’apprentissage, vous pouvez devenir un apprenant rapide en quelques jours.

Plus de conseils sur l’apprentissage

Crédit photo en vedette: Thèmes NordWood via unsplash.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *